Historique

L’Antr’Aidant, un organisme communautaire créé par un groupe de proches aidants

L’organisme communautaire autonome L’Antr’Aidant est de création relativement récente. L’assemblée générale de fondation a eu lieu en 2009. Il a obtenu son numéro d’organisme de bienfaisance en 2010. L’Antr’Aidant a été mis sur pied par un groupe de proches aidants engagés dans leur communauté qui avaient déjà fondé une coopérative de solidarité sociale : la Coopérative de Solidarité, de Répit et d’Entraide (SORE) pour les proches-aidants des Pays-d’en-haut. Compte tenu de la diversité des besoins des proches aidants d’aînés et de ses activités, les membres de la coopérative se sont concertés afin de mettre sur pied un organisme spécifique ayant pour but de dispenser les services axés davantage sur la sensibilisation formative, l’écoute, la relation d’aide individuelle et de groupe, l’information et l’accompagnement personnalisé. L’Antr’Aidant était né!

Répondre à un besoin de la collectivité

Le fondement d’un organisme communautaire prend naissance dans la volonté de chacun de se mobiliser et de se réunir pour répondre à un besoin de la collectivité. Sans la synergie et le fort sentiment d’appartenance que procure la concertation de ses membres, un organisme peut certes fonctionner et être pertinent dans l’exercice des services et des activités, mais perd alors de son caractère communautaire.

Selon le ministère de la santé et des services sociaux, les organismes communautaire sont caractérisés par une gestion démocratique, par une vision globale de la personne, par une action basée sur l’autonomie des groupes et des individus, par une capacité d’innover, par un enracinement dans sa communauté, par une vision « autre » du service et par un rapport plus égalitaire entre les intervenants et les participants. (Cadre de référence 2010-2015 pour l’application du programme de soutien aux organismes communautaires (PSOC) de la région des Laurentides).

Depuis sa création, l’organisme ne cesse de se déployer dans sa communauté. L’Antr’Aidant propose actuellement des activités dans deux MRC des Laurentides : Pays-d’en-haut et de la Rivière-du-Nord. Ces activités individuelles, de groupes ou collectives sont constamment évaluées et revisitées en maintenant le cap sur une amélioration continue et ce, dans l’objectif de répondre le plus fidèlement possible aux besoins énoncés par les proches aidants et les membres actifs de l’organisme.